Qualité

quality-graphic-smallIl existe deux approches de la traduction : une approche « produit » et une approche « service ».

Ceux qui voient une traduction comme un produit pensent que toutes les traductions sont les mêmes, juste des matières premières et des produits à faible valeur ajoutée dont la seule différence est le prix. Si vous êtes moins cher que les autres prestataires, c’est vous qui serez choisi.

D’un autre côté, ceux qui comprennent que la traduction est un service gardent à l’esprit des facteurs plus importants que le prix. Ils prennent aussi en compte la qualité, la rapidité et la flexibilité, et attendent plus qu’un faible coût.

Chez QuickSilver Translate, nous pensons qu’un « service » inclut :

  • le respect des délais : rien de plus pénible que de ne pas recevoir un document, bien que court, à temps pour une réunion, une présentation, etc.
  • un expert linguistique disponible pour une consultation rapide : pouvoir appeler ou envoyer un courriel à votre prestataire pour vous assurer qu’un terme particulier n’a pas été mal écrit est peut être le brin de valeur ajoutée qui vous inspire le plus confiance dans le domaine de la traduction
  • une réaction rapide face à tous besoins linguistiques : aujourd’hui, les affaires sont souvent une question de rapidité… « Je ne le veux pas pour la semaine prochaine, mais pour hier ! »
  • la possibilité d’obtenir des services en relation : puis-je l’avoir en version Powerpoint ? Et QuarkXpress ? Une bonne traduction fait passer correctement le message d’origine de manière fluide dans la langue cible. Il faut garder à l’esprit que, souvent, il n’y a pas de « correspondance parfaite » d’une langue à l’autre.

Malgré ce que pensent beaucoup de gens, la traduction mot à mot ne garantit pas l’exactitude. Plutôt que de remettre les concepts de départ dans la langue cible, les traductions de qualité adaptent le message principal au public visé. Une traduction libre n’est pas forcément moins précise qu’une traduction littérale.

Il est aussi peu conseillé de supposer qu’un traducteur “assermenté » sera meilleur qu’un autre qui ne l’est pas. En règle générale, il vaut mieux évaluer les capacités d’un traducteur selon ses performances plutôt que de se baser sur une certification ou un test réalisé à un moment donné dans le passé.

Les derniers juges de la qualité sont vos lecteurs qui doivent pouvoir lire le texte traduit sans faire plus d’efforts que ceux qui lisent l’original. Si c’est le cas, alors la traduction est réussie.

In conclusion, Quicksilver Translate’s linguistic services can assist you with all your corporate translation and editing needs. Contact us for more information, or a quote.