Sous-titrage pour sourds et mal entendants

closed-captions_900x171
Problèmes classiques :

  • Erreurs linguistiques.
  • Impossible de suivre : les sous-titres sont trop longs et/ou ne restent pas assez longtemps à l’écran.
  • Erreurs techniques : sous-titres à l’écran une fois que le dialogue correspondant est terminé, séquences de dialogue non sous-titrées, etc.
  • Manque d’informations sur les effets oraux.
  • Manque de cohérence dans les particularités de ce genre de sous-titrage.
  • Uniformité : la même complexité et vitesse de lecture pour adultes et enfants.

Les solutions de QuickSilver :

  • Contrôle de la qualité linguistique.
  • Utilisation d’un logiciel de sous-titrage professionnel : aucune erreur technique.
  • Sous-titreurs expérimentés dans le sous-titrage SM.
  • Application de la norme UNE 153.010 « Sous-titrage pour sourds et malentendants. Sous-titrage par télétexte. »
  • Adaptation de facteurs tels que la quantité d’informations et la vitesse de lecture à l’âge des spectateurs du programme.
  • Formation continue : assistance à des conférences et des séminaires spécialisés, comme la 4ème Conférence internationale sur les médias pour tous « Audiovisual Translation: Taking Stock ». Imperial College (Londres) 28 juin – 1er juillet 2011.

Quote request

 

In conclusion, Quicksilver Translate’s linguistic services can assist you with all your corporate translation and editing needs. Contact us for more information, or a quote.